Rechargez votre immunité

Qui est admissible à une 3e dose?

Vous pouvez obtenir votre dose de rappel dès aujourd’hui si :

  • vous avez reçu votre deuxième dose il y a au moins six mois;
  • vous êtes âgés de 50 ans ou plus et avez reçu votre deuxième dose il y a au moins cinq mois;
  • vous êtes âgés de 18 ans ou plus, demeurez dans une collectivité des premières nations et avez reçu votre deuxième dose il y a au moins cinq mois.

La troisième dose est particulièrement importante pour les personnes ayant un risque accru de développer la forme grave de la maladie, ainsi que leurs soignants et les gens avec qui elles sont en contact étroit.

Pourquoi devrais-je obtenir une 3e dose?

L’Omicron est un nouveau variant du virus de la COVID-19 qui est rapidement en train de devenir la souche dominante dans le monde et au Canada. Nous nous rendons compte que ce nouveau variant est plus contagieux que le virus original et le variant Delta.

Deux doses d’un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) semblent encore offrir une bonne protection contre la forme grave de la maladie (p. ex., devoir se rendre à l’hôpital ou être admis aux soins intensifs) en cas d’infection, mais les personnes protégées par deux doses peuvent tout de même développer des symptômes.

Selon les données préliminaires, l’administration d’une 3e dose d’un vaccin à ARNm peut accroître votre protection contre les symptômes de la COVID-19 et la forme grave de la maladie

Dose de rappel du vaccin contre la COVID-19

Trouvez une clinique de vaccination qui administre les doses de rappel du vaccin contre la COVID-19. L’outil indique les cliniques médicales, les pharmacies, les cliniques temporaires et les supercliniques. Lorsque vous trouvez le lieu qui vous convient, cliquez sur l’icône de la carte pour en savoir plus, y compris comment prendre rendez-vous.

Prendre rendez-vous, c’est facile!

Prenez rendez-vous en ligne ou au téléphone. Pour des services d’interprétation, téléphonez et accédez au service dans plus de 100 langues.

Formulaires

Comment le vaccin vous protège-t-il contre les variants?

Le variant Omicron peut sembler différent, mais il demeure une version de la COVID-19. Lorsque vous obtenez une dose de rappel, votre corps est inondé d’anticorps; encore davantage qu’après votre deuxième dose.

Les anticorps sont des protéines que votre système immunitaire fabrique pour vous aider à lutter contre l’infection et à prévenir la maladie dans l’avenir. Même si moins d’anticorps dans votre système peuvent reconnaître Omicron, leur nombre est si élevé que votre organisme peut être en mesure de complètement combattre l’infection, ou vous pourriez avoir des symptômes plus légers.

Il est important de se rappeler que les anticorps ne sont pas le seul élément de votre système immunitaire qui combat Omicron. Les cellules T sont également très bonnes pour prévenir la forme grave de la maladie, et elles semblent très bien reconnaître Omicron chez les personnes vaccinées jusqu’à maintenant. Lorsque vous recevez votre dose de rappel, vos anticorps et les autres éléments de la réponse immunitaire, comme les cellules T, deviennent plus efficaces.

Certaines personnes devraient-elles recevoir une quatrième dose?

On recommande aux personnes âgées d’au moins 12 ans qui sont modérément à gravement immunodéprimées de recevoir un total de quatre doses, avec un intervalle de huit semaines entre la première et la deuxième dose, un intervalle d’au moins 28 jours entre la deuxième et la troisième dose, et un intervalle d’au moins six mois entre la troisième et la quatrième dose.

À quel point Omicron est-il contagieux?

Le variant Omicron a été signalé la première fois par l’Organisation mondiale de la santé le 24 novembre 2021. Moins d’un mois plus tard, de nombreux endroits au Canada, y compris le Manitoba, ont commencé à signaler des cas d’Omicron.

L’United Kingdom Health Security Agency a indiqué que les cas d’Omicron doublaient tous les trois jours au pays. L’Ontario a commencé à signaler la même chose. Ces données donnent à croire que l’Omicron est plus contagieux que le virus original et le variant Delta.

Le système de soins de santé du Manitoba étant presque saturé, il est dans l’intérêt supérieur de chacun de tout faire en son pouvoir pour limiter la propagation de la COVID-19. L’outil le plus important dont nous disposons pour lutter contre la COVID-19 est la vaccination, qu’il s’agisse de votre première, deuxième ou troisième dose.

Soyez informé

La protection de nos collectivités est l’affaire de chacun.